Naturisme et vulnérabilité


Avant d'avoir pleinement expérimenté la vie naturiste nous nous sentons vulnérables à l'idée de nous exposer nu.


Bien des craintes peuvent alors émerger: peur de la réaction négative d'un proche nous voyant nu, de l'opinion des autres sur notre corps nu, d'être mal jugé si nous reconnaissons apprécier la nudité sociale, des réactions sexuelles non désirées, d'un danger physique en raison de la nudité, …

Et il me semble que c'est un passage inévitable et une excellente chose.

Un passage inévitable car dans nos société l'habit est une protection, une parure sociale derrière laquelle nous nous protégeons et croyons nous construire, devenir plus fort. Du coup, nus, nous nous sentons plus fragiles. Oui, jusqu'à l'expérience de la nudité sociale qu'est le naturisme qui changera cette impression.

Dès lors que nous vivons nos premiers moments de nudité partagée nous faisons l'expérience que rien n'est inquiétant et, qu'au contraire de ce que nous imaginions, c'est très simple d'être nus ensemble et tellement rassurant d'être acceptés tels que nous sommes.

Une excellente chose aussi, cette sensation de fragilité initiale, car c'est peut-être ce passage par l'illusion de notre vulnérabilité qui nous rend ensuite plus sincères, tolérants et accueillants en situation naturiste, aidant ainsi les nouveaux venus à braver leur vulnérabilité pour rencontrer leur bien être et leur force tranquille, comme cela a été le cas pour nous.


Amicalement nu,

Pierre

Masseur Naturiste pour Hommes

Coach en développement personnel,

méditation et libération du stress et de la souffrance


298 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout