Naturisme et spiritualité



Quelques réflexions personnelles sur le naturisme comme pratique spirituelle…


Dans mon cheminement spirituel (très fortement influencé par le bouddhisme) , il est question de requestionner nos perceptions, ce que nous en faisons et l'idée que nous avons de nous, et de voir et vivre la réalité telle qu'elle est, sans peur, sans attente, et en toute conscience.


Abandonner les vêtements, et donc les images ainsi que la fausse sécurité qu'ils transportent, c'est prendre ses distances avec les perceptions erronées que nous pouvons avoir de nous et les peurs inculquées par une société parfois très puritaine. Se dévêtir, c'est lâcher prise et s'abandonner.


C'est s'exposer à, et exposer, une réalité simple, celle du corps, sans chercher à la maquiller, la travestir, l'embellir ou la fantasmer, en abandonnant l'attachement à l'image de soi. Le naturisme désérotise le corps, très vite la nudité n’apparaît plus comme excitante et source de désir, mais banale et naturelle. C'est une pratique d'acception de, et de confort avec, la réalité telle qu'elle est.


Se retrouver totalement nu dans la nature et c'est aussi goûter une expérience d'unité avec notre environnement, commencer à s'éloigner de la sensation d'un soi séparé du restant du monde.


De même que partager notre nudité entre naturistes c'est vivre de manière plus authentique nos relations aux autres, développer la bienveillance.


Un cheminement spirituel ne passe pas par le mental, mais par l'action, comme se dévêtir par exemple.

Amicalement nu,

Pierre

Masseur Naturiste pour Hommes

www.shining-serenity.com

© 2008-2023 Shining-serenity.com